Qu’est-ce que le Feng Shui ?

« Le vent et l’eau »; voici la signification de cet art millénaire chinois selon lequel l’agencement de l’habitation (le design intérieur) influence directement le comportement de ses habitants.

Le Feng Shui repose sur plusieurs bases essentielles…

Les Cinq éléments

Créer une parfaite harmonie entre les 5 éléments, voici l’objectif ! Mais quels sont-ils ? L’eau, la terre, le feu, le bois et le métal.

La théorie des 5 éléments stipule que chaque élément est interdépendant. Et que cette relation s’illustre sous forme de cycle; cycle de création ou cycle de contrôle. 

Ainsi le cycle de création définit les rapports des éléments entre eux autour de la notion « d’alimentation » ; le feu va nourrir la terre, qui à son tour va nourrir le métal, qui à son tour va nourrir l’eau, qui à son tour va nourrir le bois, qui a son tour va nourrir le feu. Quant au cycle de contrôle, il mettra en exergue les relations suivantes : l’eau détruit le feu, le feu détruit le métal, le métal détruit le bois, le bois détruit la terre, la terre détruit l’eau et enfin l’eau détruit le feu comme énoncé précédemment ! Fin du cycle.

L’eau, la terre, le feu, le bois et le métal pénètreront ainsi la décoration pour créer un tout sensé s’approcher de « l’habitat parfait ».

Le Ying et le Yang

« L’habitat parfait », c’est aussi là ou l’énergie vitale circule librement. Autour du Ying et du Yang, les fondamentaux complémentaires. Ou l’équilibre du contradictoire. 

Le Yin de couleur noir représente ainsi l’obscurité, la réceptivité, le principe féminin, la fraicheur… Alors que le Yang de couleur blanche représente le soleil, la lumière, la chaleur, le masculin…

Le Ying et le Yang ou le ciel et la terre, l’obscurité et la lumière, la lune et le soleil…

Le Chi

Le Chi c’est en quelque sorte un souffle qui relie les êtres et les choses. Cette « substance » circule dans notre esprit, dans notre corps, dans le monde entier…

Le Feng Shui à vocation à rendre aussi libre que possible la circulation de ce souffle. A l’intérieur de nous-même mais aussi et surtout dans notre intérieur ! 

Pour ce faire il est essentiel que notre environnement soit le plus harmonieux; pas d’accumulation, de dispositions hasardeuses ou agressives… Tout ces maux de l’habitats seraient effectivement de nature à entraver la libre circulation du chi.